41qOuzEDgIL

 

Je ne suis jamais déçue par Michel Bussi jusqu'à présent; Ce livre aussi est très bien écrit. Ce sont de petites nouvelles dans lesquelles nous sommes emportés par l'auteur.... Pour certaines, la fin m' a bien amusée.

 

p;11 ... "son sourire envoie valser en poussière d'étoiles ces graines d'angoisse"...

 

p. 161 " Même si ça peut vous sembler ridicule, à 59 ans, je fais chaque matin le décompte des belles années qui me restent, celles où l'esprit est encore vif, et je peste contre les jours qui défilent si vite. Trop vite pour que je puisse aller au bout de ma passion."

 

Dans cette deuxième phrase relevée, ce qui est amusant c'est qu'elle fait écho à mon habitude aussi, mais à 62 ans !