Marie-Pierre m'a emmené voir le château de La Tenaille, non loin de chez elle. Il semble abandonné.

001

002

003

004

005

007

008

009

extraits de Wikipédia dont la documentation est intéressante :

Aujourd’hui, de l’abbaye originelle il ne reste qu’une chapelle, des entrepôts datant du xviiie siècle et une vaste demeure, ensemble architectural du xiiexviiie et xixe siècle.

La chapelle de l’abbaye se compose d’une nef recouverte de coupole. Suite aux destructions des guerres de Religion, la partie est de l’église a disparu. L’édifice est bâti en belles pierres de taille. Le portail est de style romano-byzantin et surmonté d’un fronton baroque du xviiie siècle. La façade est décorée d’une superposition sur trois niveaux d’arcades. La chapelle est finalement classée au titre des monuments historiques en 19581.

La nef était autrefois surmontée de trois coupoles en enfilade, elles ont disparu. La première a été remplacée par une pyramide en pierre surmontée d’une tenaille.

Le château de la Tenaille

Le château de la Tenaille

La demeure ou château de La Tenaille date du xviiie siècle en grande partie. Il est doté de frontons grecs de balustres et de guirlandes. La façade du château et sa toiture à l’italienne sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 19581.

Les entrepôts situés face à l’église présentent une façade en pierres de taille surmontée d’un fronton à la grecque du xviiie siècle ; sur ce fronton sont sculptés des instruments agricoles : fléau, faux, faucille, râteau, etc.