Aujourd'hui la pluie est incessante, fine et pénétrante. Un temps de chien ! Mais d'où vient cette expression ?

"


Cette expression, née au début du XXe siècle, est construite avec le qualificatif "de chien" qui désigne un excès, le chien étant ici considéré comme méprisable. Un temps de chien est donc un sale temps.

"

 

Le meilleur ami de l'homme n'a pas toujours été porté aux nues ! 
Notre bon vieux toutou avait en effet la vie rude dans les temps plus anciens. 
Ainsi, l'on avait coutume de traiter le chien comme un être sale et désagréable. 
Quand la pluie s'abattait et que tout le monde était à l'abri, seuls les chiens restaient dehors. 
La locution ''Un temps de chien'' vient donc de l'époque où le chien avait une consonance douteuse, voire injurieuse !
Voltaire ou encore Molière utilisaient beaucoup les expressions où apparaissait le mot chien ! 
Fort heureusement, cette locution est toujours présente dans le langage, mais la condition du chien a beaucoup évolué depuis !
et temps d'hier ? pluvieux !

001

002

003