71GXOqaun+L

May et Constance, en 1838, sont sur le vapeur Moselle quand une des chaudières explose. Du naufrage qui s’ensuit, elles se sortent et leur vie va se séparer. May trouve du travail comme couturière, pianiste, guichetière sur un bateau-théâtre qui accoste de ville en ville sur la rivière Ohio, frontière naturelle entre le Nord, libre et le Sud, esclavagiste...

Ce livre est agréable à lire, les personnages plus ou moins attachants avec des caractères variés... un décor bien décrit au fil de l’eau. Comme May, le lecteur est embarqué avec facilité sur ce bateau....

Bonne lecture de vacances