La Dame du Falgueyret

20 avril 2019

Pâques

Humour

57331345_2314984418779071_7735318537698279424_n

images (39)

Plus sérieusement :

images (41)

images (42)

 

 

 

Posté par Le Falgueyret à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Un peu de légèreté

002

001

De calme ! ce petit bijou n'est pas à nous ! elle passe simplement le we à la campagne ; elle appartient à Joseph, un ami des enfants...

003

Je ne sais pas si on voit bien : c'est assez écrasé, et pour cause, nous y avons trouvé Lutèce se dorant au soleil du matin.... Hélas je n'ai pas eu le réflex de prendre mon appareil photos ! je ne m'y attendais tellement pas....

Posté par Le Falgueyret à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Danièle

Nous sommes amies depuis notre seconde à Bordeaux... Nous ne nous voyons que peu car elle habite près de Paris, a vécu pas mal en Chine, bref !

Danièle nous a fait une grosse frayeur.... mais tout a été pris à temps ! Les chirurgiens viennent de lui remplacer toute son aorte !

Petit rappel :

 

téléchargement (9)

"L'aorte est la plus grosse artère du cœur. Elle assure l'oxygénation des membres et du cerveau. Sa rupture peut donc être catastrophique. En cas de menace de rupture, on parle de dissection aortique. L'opération est alors inévitable. 

La dissection aortique est une urgence chirurgicale qui peut être fatale si elle n'est pas prise en charge assez vite.

La dissection aortique concerne l'aorte, le plus gros vaisseau sanguin du corps humain. Il fait 3 cm de diamètre et plus de 20 cm de longueur. Cette artère part de la sortie du cœur et descend au niveau du thorax et de l'abdomen, où elle se divise en deux parties qui vont apporter de l'oxygène aux jambes.

L'aorte assure donc une mission vitale avec un débit sanguin de cinq litres par minute à son commencement. Pour supporter une telle pression, sa paroi est donc constituée de plusieurs feuillets. Avec le vieillissement ou à cause de malformations génétiques, la membrane interne peut s'abîmer, puis se déchirer et laisser passer du sang

La dissection aortique est une véritable urgence car la paroi de l'artère risque de rompre. La seule solution est de remplacer la partie de l'aorte touchée. Une intervention particulièrement compliquée.... ETC....... "

 

Alors quand c'est l'artère entière à cause d'une maladie orpheline, vous pensez ! 6H d'intervention !

 

Le pire est derrière elle maintenant et nous sommes soulagés (et que dire de sa famille !). Elle est maintenant en rééducation cardiaque.

 

 

Posté par Le Falgueyret à 17:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2019

Sur la route...

Admirer la campagne alentours lorsque l'on va faire ses courses... Ne pas toujours descendre de voiture mais prendre des photos quand même... (j'ai toujours mon appareil dans mon sac à main)

1

003

004

Posté par Le Falgueyret à 17:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2019

Chorales

Nous sommes gâtés

006

007

008

Posté par Le Falgueyret à 13:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Accueil

De permanence ce matin à la paroisse, j'ai beaucoup apprécié le petit bouquet 

001

003

et celui de l'autel d'hiver de semaine :

004

et un peu plus loin :

005

 

Posté par Le Falgueyret à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 avril 2019

GLORIOUS

Glorious est un groupe  catholique de Valence,  en France, qui a de nombreux chant à son actif.

 

J'ai du mal avec ces chants pour leur accent et la musique que je trouve souvent gnangnan... Mais certaines me touchent comme

 

ou encore

 

Lorsque j'entends ceci, je chante avec eux une deuxième voix, comme à mon habitude (je ne me résous jamais à chanter la voix soprane, préférant y joindre une autre voix)

 

Posté par Le Falgueyret à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

photos de printemps

001

002

004

005

006

007

008

009

010

011

012

013

014

Posté par Le Falgueyret à 16:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Lecture

818XiGfynVLLivre qui nous a été offert par Guénola, sur sa route vers St Jacques de Compostelle

 

Ce livre est un concentré d'anecdotes, d'histoires, de récits, de devinettes, conseils ... de tout ce qui concerne le pèlerinage...A la fois sérieux et drôle il se lit d'une traite....

Il faut dire que l'auteur est une habituée de ces chemins. Elle a pu en emmagasiner des "brèves" !...

 

Posté par Le Falgueyret à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lecture

61lUydhSxAL

 

Un premier roman très bien écrit sur un fait historique que nous ne connaissons pas lors de l' occupation japonaise en Corée (entre autres peuples) ... 

 

Hana est une haenyeo, comme sa mère et toutes les femmes de sa lignée, c'est-à-dire une femme qui pêche en apnée en eau profonde. Elle vit sur une île coréenne paisible, Jeju,  avec ses parents et sa petite soeur qui a 7 ans de moins qu'elle, Emi.

p. 17 "Sa soeur était trop jeune pour plonger avec elle lorsqu'elles partaient si loin."

 p.20 " (...). Tu es une grande soeur désormais et ce rôle implique des responsabilités, dont la première est de la protéger." et p.21 "Hana sait que protéger sa soeur signifie la tenir à l'écart des soldats japonais".

et c'est qu'elle fait, elle se laisse emmener par des soldats, à la place de sa petite soeur.... Elle est enlevée comme des millions de femmes dans ce pays, pour être "femmes de réconfort" c'est-à-dire esclaves sexuelles...

 

C'est un récit à deux voix alternées ;  Hana d'un côté et tout ce qu'elle traverse de tortures, de difficultés, et Emi d' autre part, qui passera sa vie, dure aussi, à rechercher cette soeur aimée...

 

Les personnages ont été inventés mais pour servir cette histoire réelle qui est très longtemps passée sous silence. 

Ce livre est par moments atendrissant, léger, poétique ce qui repose des autres passages très durs...

p. 20 "Cette petite fille qui riait pour tout et pour rien, riait d'un rire si contagieux. Elle était devenue le point d'ancrage d'Hana, qui la reliai au rivage, qui la reliait à la vie."

p.175 : "Toutes les guerres sont des crimes contre les filles et les femmes de ce monde !"

p. 372 "le rire de sa soeur se mêle au bruit des vagues".

 

Le livre se termine pas les "notes de l'auteur", très intéressantes aussi où elle explique pourquoi elle a choisi ces personnages, l'histoire de ce roman.... 

Posté par Le Falgueyret à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]